Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 07:22

Rarement je n’ai été autant touchée dans ce que j’ai de plus intime, mon cœur, par la foi sincère de chrétiens. Si j’étais catholique, j’aurais aimé vivre sur la terre qui a vu naître Sénèque, Ibn Rushd, Velasquez, Garcia Lorca, Camaron de la Isla, Picasso et Antonio Banderas.
Avant d’avoir visité la région, j’éprouvais déjà une sorte de nostalgie. Quelque chose comme le bruissement que provoque dans notre for intérieur la pensée d’un rêve impossible. C’est ridicule n’est-ce pas. L’Espagne n’est pas très éloignée de la France et s’y rendre est certainement très facile. Je craignais tout simplement d’être déçue par une Andalousie qui, bien sûr, n’existait que grâce à mes lectures et mon imagination. Un simple fantasme dont on se demande s’il faut l'assouvir. Une fois sur place, je ne fus pas déçue. La magie opérait. Et depuis le  premier jour , je fûs envoutée ,mes rêves devenaient réalité   elle est au fond de mon cœur !!!!!!

 

 

Cordoue (Cordoba) :

Cordoue (320000 hab), une des principales villes d'Andalousie, est la capitale de la province du même nom, située sur le Guadalquivir. C'est aussi une des plus anciennes, sa fondation remontant au Vème siècle avant JC (Carthaginois).

Sous la domination Romaine, Corduba devient la capitale régionale, puis la ville passe sous le contrôle des Wisigoths (VIème siècle) avant d'être une des capitale du monde arabe entre 756 et 1031. La dynastie omeyade permet à Cordoue de rayonner sur l'Europe du Sud.

La ville fut reconquise définitivement par les Catholiques (le roi Ferdinand III en 1236). Suit une longue période déclin, jusqu'au XVIème siècle. Les richesses en provenance des amériques permet à la ville de renouer avec la croissance. C'est aujourd'hui une ville tournée essentiellement vers le tertiaire et le tourisme.

 

 

Bien sûr Cordoue est riche de superbes jardins , de monuments  mais je voulais vous faire voir ce que moi j’ai aimé en plus !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Le mois de mai est le mois des fêtes par excellence à Cordoue Avec l’arrivée du

 

printemps et des hautes températures, le cœur historique de Cordoue s’anime, se fleurit et les visiteurs affluent, toujours plus nombreux pour assister aux festivals qui mettent en valeur le patrimoine architectural de la ville et animent ses rues. Petit tour d’horizon du programme, entre concours fleuris et feria...

  

 

Le coup d’envoi est donné par la fête dite des Croix de Mai  (Las Cruces de Mayo). Cette manifestation qui célèbre le printemps est une tradition chrétienne qui consiste à installer dans des points stratégiques de la ville des Croix couvertes de fleurs et qui donne lieu à un concours auquel participent près de quatre-vingts croix. 

 

 

 

Vient ensuite le concours des Patios fleuris (Los Patios de Córdoba). Une quarantaine de patios répartis à travers les quartiers de la Judería, la Axerquía, el Alcázar Viejo,

 

 

 Santa Marina, Costanillas, San Agustín, San Lorenzo, Santiago et San Pedro du vieux Cordoue ouvrent leurs portes aux visiteurs qui peuvent profiter de ces décorations florales et des parfums qui s’en dégagent.

Pendant le jour et jusqu’à la tombée de la nuit, vous pouvez ainsi déambuler dans les ruelles étroites et apprécier les patios et balcons fleuris des maisons, de l’odeur de jasmin ou de fleur d’oranger tout en écoutant de la musique flamenco et, pourquoi pas, déguster un vin de Jerez dans les stands installés pour l’occasion. 

 

Ce mois de festivités se termine avec la feria de Cordoue (la feria de Nuestra Señora de la Salud). Cette foire remonte au règne de Sancho IV qui, en l’an 1284, a accordé à la ville de Cordoue le privilège de deux foires annuelles qui rassemblaient des marchands de toute l’Espagne.  

La feria de Cordoue se déroule généralement la dernière semaine de mai et a désormais lieu tout près du fleuve Guadalquivir, dans le parc férial appelé El Arenal. Cette manifestation très populaire est caractérisée par la musique sevillana que les connaisseurs s’appliquent à danser respectant la règle bien connue qui détermine le gracieux mouvement de la main : “je prends la pomme, je mange la pomme, je jette la pomme”. C’est l’occasion pour les femmes de mettre en valeur leur jolie robe typique flamenco. La feria, c’est aussi le vin, les parades de chevaux de race andalouse et, bien sûr, les corridas.

Alors, on se retrouve à  Cordoue pour faire la fête ?!

 

 

 

 

 

Construit sous l'Empereur Auguste, le pont romain de Cordoue sur le Guadalquivir ( 240 mètres de long ).

 

 

 

C'est ici que tout aurait pu commencer.

C’était un rêve d’humanité, Cordoue l’a fait : prendre les Dieux par la main, et les faire danser ensemble. Porté par sa faim de connaître la nature et les étoiles, le philosophe islamique Averroès y enseigna l’intelligence universelle, propageant l’idée de réunir tous les hommes autour de leur destin. Il sera répudié par ses pairs, vaincu par les Catholiques et sauvé de manière posthume… par les Juifs.

C’était au douzième siècle.

Est-ce que le monde avance vraiment ?

hasta luego ;

l’Alcazar de los reyes cristianos, ancien palais maure qui fut ensuite utilisé par l'Inquisition.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tatiana 29/04/2010 13:11


Merci encore pour ce joli billet plein de soleil et de superbes fêtes .
Je te fais de forts poutous ma Dany et file retrouver mes cops du cours d'occitan .


dianou 29/04/2010 07:21


bonjour ma belle amie , comme c'est beau dit donc, je suis comme toi , cordoue est un rêve de petite fille du Nord , déjà pour moi Lyon était au bout du monde, alors tu imagine l'Espagne!!! erci
pour ta visite guidée , parfois j'ai en tête des récitations ou plutot des chants appris quand j'avais 6 ans , sur les îles sur les pays du soleil , irais-je un jour ? seul Dieu le sait ! gros et
doux bisous , dianou


Bruno 29/04/2010 07:21


Une ville qui laisse autant d'enthousiasme ne peut qu'être belle. Bonne journée.


Soizig la Dinannaise 28/04/2010 23:05


Bonsoir Dany
Quel talent de conteuse . Cordoba, quelle merveileuse richesse!!
Bisous
Françoise


Soledad 28/04/2010 22:49


Bonsoir Isda, oui tu as raison elle est bien belle l'Andalousie, il y a tant à voir et c'est sûr que la saison que tu évoques (le mois de mai) doit être la plus belle car les fleurs sont de toute
beauté. Je garde des souvenirs, même si c'était en plein été, de Cordoba superbe, de ruelles ombragées, de la Mezquita carrément géniale, et d'un pur spectacle de flamenco (pas le truc folklorique
que l'on nous montre un peu partout), vraiment le pur et dur.
Et puis Séville et les villages blancs, peut-être en feras-tu un autre sujet.
Quant à Madrid, mes souvenirs sont beaucoup plus anciens, ils remontent aux années 70/80, j'aimais bien les bars chics que fréquentait un cousin, peu fréquentable, (papa n'aurait pas aimé du tout
que sa nièce soit mariée à un franquiste) où les gens mangeaient olives, cacahouètes et autres en sirotant leurs différentes boissons et en jetant tout au sol (noyaux, serviettes en papier,
cure-dents...). Pour ce cousin, il avait son ardoise dans ces bars chics, buvait whisky sur whisky à ne plus tenir debout et nous disait de commander ce que nous voulions car c'est lui qui
"régalait". Il était très riche, c'est sûr mais quand j'y pense, il était aussi très con.
J'ai eu l'occasion d'y retourner pour l'expo universelle de 1992 à Séville avec arrêt chez une petite amie madrilène qui nous a fait visiter l'Escorial, nous avons fait la halte à Cordoba pour
filer sur Séville et terminer sur Granada. Quels merveilleux souvenirs !
Merci ma belle de cet amour que tu nous dévoiles au travers de tes billets. Bisous très emprunts de cette Espagne de mes ancêtres.


Mon Blog

  • : Le blog de isdael
  • Le blog de isdael
  • : Découvertes de sites originaux reportages sur ma région, et les autres, les traditions, mes poèmes , très hétéroclites ,
  • Contact

Profil

  • isdael
  • Cool, j'aime mon fils, la lecture, la danse médiévale, mon ordi grand ami ; les policiers, j'aime écrire par dessus tout  composer des poèmes ; je suis tolérante, à l'écoute,  je ne supporte pas la méchanceté , le mensonge ,
  • Cool, j'aime mon fils, la lecture, la danse médiévale, mon ordi grand ami ; les policiers, j'aime écrire par dessus tout composer des poèmes ; je suis tolérante, à l'écoute, je ne supporte pas la méchanceté , le mensonge ,

Ma region

 

            BIENVENUE

 

Bienvenue dans mon royaume

Il est ouvert jour et nuit

Entrez et sentez ces doux aromes ! 

N'oubliez pas de cueillir quelques fruits

Vers,pensées,sont pour le coeur un baume

Et merveille,chez les aminautes,tout est gratuit

Nous n'avons pas de majordome

Uniquement d'un clic,une amie,qui vous conduit

Entre ces murs,que le virtuel embaume

                  Bisous Dany 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Ceret,le Pont du Diable

3402787

Archives

La Cascade

photo021qt9

Ceret toujours

pt26317

Petite précision

 

Toutes les images de ce blog ne sont pas personnelles.

Certaines photos ont été empruntées sur Internet et sur le site Flickr.

Si une photo vous appartient, n’hésitez pas à me laisser un message et je l’enlèverai.

Merci de votre compréhension!

 

 

Musique