Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 13:59

ET c’est reparti !!!!!!!!!!!!!!!

 

Avant le XIXè siècle, on danse la sardane courte, déjà composée de deux pas différents. Son apprentissage est aisé. C'est une danse de divertissement. Elle peut être accompagnée par un seul instrument. La sardane longue n'a vraisemblablement pas figuré au répertoire des joglars (instrumentistes) avant le XXème en Catalogne-nord. Celles qui ont été entendues étaient jouées par des cobles de Catalogne-sud qui venaient déjà à l'époque se produire à Perpignan et dans certaines communes. Au delà, il est fait écho dans la presse d'exécution de sardanes par des cobles roussillonnaises (les Mattes, les Ferreols et les Cortie en particulier). Jouée parfois par un effectif porté de 6 à 7 (avec l'ajout d'une contrebasse à trois cordes), l'interprétation prévue pour 10 ou 11 musiciens devait avoir du mal à « sonner ». Il faudra encore attendre (seconde moitié du XXè siècle) pour que cette danse connaisse de ce côté nord de la frontière une réelle popularité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

QUI SAIT DANSER LA  SARDANE ?

 

 

 

 

Le festival se déroule chaque année la dernière semaine de juillet : conférences; concerts (pour une ou deux cobles), doubles auditions gratuites de sardanes sur les places du village où la population est invitée à s'y retrouver pour danser la sardane, et un concours qui se déroule dans les Arènes de Céret. Avant le début du concours, les colles (groupes de danseurs) participantes défilent en ville.

Mains entrelacées...

 

Un concours de sardane est une confrontation entre différentes colles (plus de 40 à une certaine époque) à travers plusieurs épreuves autour de la sardane. Cette discipline à la fois « sportive, artistique et culturelle » est jugée par un jury compétent désigné par le Comité organisateur de la manifestation.

 

 

 

  • Le déroulement d'un tel concours est immuable :
  • Le galop d'entrée : un défilé de présentation de chaque groupe dont les couples se succèdent les uns derrière les autres au son d'une mélodie entraînante.
  • Sardanes de Lluiment (ou Luïment) (de luir = briller) : Une, deux ou trois sardanes qui permettent au jury de juger l'esthétique de la ronde, l'homogénéité, le pas (croisé ou non), l'interprétation, et l'enchaînement des différents aspects chorégraphiques
  • La sardane Revessa (revêche) : véritable exercice cérébral, une sardane revessa s'arrête après la série H (cf Danser la sardane). Dans une sardane revessa, l'auteur s'efforce de brouiller les phrases musicales de façon à compliquer leur décompte. Il faut que le cap de colla, autrement dit le meneur de chaque groupe transmette le résultat des calculs de l'ensemble au délégué situé tout près de lui (mais hors du groupe) et que celui-ci l'apporte au Président du jury placé au milieu de l'arène et ce, avant la fin des 5 premières séries (2 courts, 2 longs, 1 court), plus 10 mesures de la 4ème série de courts. L'exercice n'est pas totalement terminé puisque la ronde qui a trouvé le résultat exact doit terminer correctement la dernière série H par un pas approprié de deux, quatre, six ou trois selon le système de répartition choisi.
  • La sardane Germanor (de fraternité) clôture traditionnellement chaque concours. Tous les groupes formant des ronds concentriques dansent la même sardane en signe de fraternité pour effacer toute velléité possible engendrée précédemment par l'esprit de compétition.

 

 

La "colla Iris" participe aux compétitions sardanistes, coup d'envoi de sa saison.

 

 

 

C’est du 19 au 21 juillet 2013 que Céret va vivre au rythme de la « Cobla ». Cette « Cobla » chère aux Catalans. Il faut dire que cette formation populaire est exceptionnelle ! Une sonorité inégalable, identitaire… bref, c’est l’ensemble instrumental de tout un peuple qui invite à rentrer dans la ronde. C’est bien connu, le catalan est accueillant et Céret le prouve encore et toujours. Pour cette 56e édition, deux rendez-vous incontournables sont au programme. Le samedi 20 juillet, avec le concours de sardanes aux arènes et le dimanche 21 juillet, c’est le traditionnel concert de musique pour « Cobla » qui vous attend. Il est vrai que la ville de Céret a toujours donné aux arts une place prépondérante. Grâce au Foment de la Sardane local, avec son charismatique président : Josep Vidalou, le Festival de Sardane ne déroge pas à la règle. Musiques et danses envahissent les rues, pour le plus grand plaisir des danseurs et des spectateurs. Entre auditions, concours et concert, le public aura le choix des festivités.

Vendredi 19 juillet : « aplec de nit » à 21h sur la place Picasso

Samedi 20 juillet : rondes de nuit et concours de sardanes aux arènes. Le point d’orgue du festival est sans conteste le concours de « Colles » qui se déroulera le samedi à partir de 20h30 ; les rues de la cité catalane résonneront de musique de sardanes et accueilleront le défilé des différents groupes de danseurs dites « Colles », avant de se rendre aux arènes pour le concours qui débutera à 21h30. Les danseurs, de par leur style devront démontrer toute la maîtrise qu’exige cet art si rigoureux qu’est de danser et d’interpréter chaque Sardane jouée par la « Cobla : la Principal del Llobregat ».

sardana de germanor a Céret 2009sardane GERMANOR

 

Dimanche 21 juillet : à 21h concert de clôture à la place de l’église. Autre moment fort de cette édition, un concert exceptionnel de sardanes et de musique catalane sera donné par La « Cobla Mil·lenària » et la « Cobla : la Principal del Llobregat », deux excellentes formations de musiciens et interprètes de la Catalogne Nord et la Catalogne Sud réunies.

 

 

La « Cobla Mil·lenària »

 

 

A bientôt  je ferai un saut jusqu’à vos blogs, dès que j’aurai un petit moment  

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

virjaja 21/07/2013 11:12


je l'aii souvent vue danser a Collioure, mais je ne sais pas faire.... gros bisous Dany. cathy

56MELDIX77 21/07/2013 08:38


BONJOUR  DANY


BON SOLEIL  BON DIMANCHE


EN CETTE DERNIERE SEMAINE DE  JUILLET


MOIS DE LA RECONCILLIATION


AVEC LES SAISONS


BISOUS  AMITIES


   56MELDIX77   



Eglantine 21/07/2013 08:38


Bonjour ma chère Dany,


 Mais tu n'arrêtes pas ma mie? sitot la féria terminée te voilà en train de danser la sardane!!! je trouve ça formidable; de telles animations dans une ville. C'est devenu vraiment rare tout
est tellement cher ( parait il! ). Ici nous avions un festival de fanfares, ça a été annulé il y a 5 ans. Le maire a dit qu'il se pencherait de nouveau sur le problème ........ s'il était réélu
!!!! quel c.n!


 Profite bien de ce beau concert ce soir et douces bizettes.


PS: je fie rendre visite à mon Père qui s'est cassé le fémur. Il a 90 ans et compte reprendre sa voiture. Il me donne plus que des cheveux blancs!.

Soizig la dinannaise 20/07/2013 18:00


Bonjour Dany


j'aime beaucoup voir danser la sardane . Et toi la danses-tu ?


Bisous


Françoise

Soledad 20/07/2013 15:11


Tiens, si pour changer un peu je t'appelais ma chère Danysailly, ce n'est pas mal ??? (lol) Bonjour ma belle catalane Isda, quelles fiestas tu fais en ce moment et comme tu rentres chez toi bien
après minuit (sais-tu que les jeunes filles ne doivent pas rentrer plus tard que ça, tu es bien coquine). Il est beau ton tatouage, une belle tête de taureau je suppose. La sardane, je ne sais
pas la danser, je ne suis pas catalane, et toi as-tu réussi à l'apprendre car cela me semble bien compliqué pour certains thèmes. J'ai vu que vous n'avez pas chômé à la sandwicherie, c'est tant
mieux, il faut engranger en ce moment car plus tard il y aura les vaches maigres (on ne sait jamais). Ici aussi nous avons droit à la canicule et comme je me trouve enfin à jour dans la maison,
je me suis accordée cette pause sur l'ordi avec le ventilo qui fonctionne. J'irais au jardin plus tard que d'habitude. J'apprécie de manger des fruits et légumes frais de ma production, ou de
celles de voisins. J'espère que tu vas et que mon enveloppe te sera bien parvenue. Bon week-end ma belle et à la prochaine. Big bisous de Solé

Mon Blog

  • : Le blog de isdael
  • Le blog de isdael
  • : Découvertes de sites originaux reportages sur ma région, et les autres, les traditions, mes poèmes , très hétéroclites ,
  • Contact

Profil

  • isdael
  • Cool, j'aime mon fils, la lecture, la danse médiévale, mon ordi grand ami ; les policiers, j'aime écrire par dessus tout  composer des poèmes ; je suis tolérante, à l'écoute,  je ne supporte pas la méchanceté , le mensonge ,
  • Cool, j'aime mon fils, la lecture, la danse médiévale, mon ordi grand ami ; les policiers, j'aime écrire par dessus tout composer des poèmes ; je suis tolérante, à l'écoute, je ne supporte pas la méchanceté , le mensonge ,

Ma region

 

            BIENVENUE

 

Bienvenue dans mon royaume

Il est ouvert jour et nuit

Entrez et sentez ces doux aromes ! 

N'oubliez pas de cueillir quelques fruits

Vers,pensées,sont pour le coeur un baume

Et merveille,chez les aminautes,tout est gratuit

Nous n'avons pas de majordome

Uniquement d'un clic,une amie,qui vous conduit

Entre ces murs,que le virtuel embaume

                  Bisous Dany 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Ceret,le Pont du Diable

3402787

Archives

La Cascade

photo021qt9

Ceret toujours

pt26317

Petite précision

 

Toutes les images de ce blog ne sont pas personnelles.

Certaines photos ont été empruntées sur Internet et sur le site Flickr.

Si une photo vous appartient, n’hésitez pas à me laisser un message et je l’enlèverai.

Merci de votre compréhension!

 

 

Musique