Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 09:12

Comme la pluie m’a fait rester à la maison , j’ai regardé des vieux films  dont

LE VIEUX FUSILS  , de ce fait je me suis dit tiens voyons la filmographie de Monsieur Noiret . Etait-il un de vos acteurs préférés ????

 

nom :

Philippe Noiret


métier : Acteur
naissance :
Le 1 Octobre 1930
décès : Le 23 Novembre 2006
signe astrologique : balance
Pays : France

Plus de 120 films et une cinquantaine de pièces. Philippe Noiret, en plus de cinquante ans de carrière n'a pas cessé de jouer, sur scène et devant la caméra, attirant à lui auteurs et réalisateurs français et étrangers les plus talentueux.

Né en 1930, à Lille, ce grand acteur est mort le 23 novembre 2006 à Paris. Il naît dans une famille de la petite bourgeoisie et passe son enfance à Toulouse. C'est dans cette région qu'il a choisit de s'installer et de s'adonner à sa passion de l'élevage de chevaux, à Montréal, pour être précis, à 20 km à l'ouest de Carcassonne.

En 1950, après des études secondaires médiocres couronnées logiquement par trois échecs successifs au baccalauréat, Philippe Noiret suit les cours d'art dramatique de Roger Blin, à Paris puis au Centre dramatique de l'Ouest. C'est l'écrivain Henry de Montherlant qui le convainc alors de poursuivre dans cette voie. Et c'est ainsi qu'en 1953, il entre au TNP après une audition dirigée par Jean Vilar et Gérard Philippe. Il y restera sept ans et interprètera les grands classiques, notamment dans la cour des papes, à Avignon, Molière, Racine, Corneille, Beaumarchais...

 

Dans le même temps, il se lance dans le duo comique et la caricature politique avec son compère Jean-Pierre Darras, dans les cabarets parisiens.

1956 est l'année de son arrivée dans le cinéma. Son premier film est signé d' Agnès Varda La pointe courte, où il prend la place à la dernière minute de Georges Wilson, qui tombe malade. Quatre ans plus tard, il quitte le TNP pour se lancer définitivement dans le cinéma, notamment avec

 

 Zazie dans le métro, de Louis Malle. En 1962, il tourne dans Thérèse Desqueyroux, de Georges Franju et devient rapidement l'un des acteurs les plus populaires et les plus réclamés du cinéma français.

Il lui faut néanmoins attendre La vie de château, de Jean-Paul Rappeneau, pour obtenir son premier rôle important, en 1966. Un an plus tard, Alexandre le bienheureux, d'Yves Robert, le propulse au rang de star. Deux ans plus tard, il tourne avec Alfred Hitchcock dans L'étau, un film d'espionnage.

 

Avec son physique qui n'a rien de celui d'un jeune premier, il interprète généralement le personnage de Monsieur Tout-le-Monde. Il n'hésite cependant pas à casser cette image, par exemple dans le film très controversé de Marco Ferreri – il provoquera un scandale au festival de Cannes, en 1973-,

 

 

 La grande bouffe, aux côtés de Michel Piccoli  ,  Marcello Mastroianni, Ugo Tognazzi et Andréa Ferrol. Cela n'empêche pas Philippe Noiret de poursuivre une carrière parallèle en Italie, avec entre autres, Touche pas à la femme blanche, Le désert des Tartares, Oublier Palerme et surtout Cinéma Paradiso qui le rend célèbre dans le monde entier.

Grâce à son rôle dans

 

 Le vieux fusil, de Robert Enrico, aux côtés de Romy Schneider, en 1976, il obtient son premier César. C'est durant cette période qu'il rencontre Bertrand Tavernier  r qui comptera beaucoup dans sa carrière. Il l'aide à monter son premier film, L'Horloger de Saint-Paul. S'en suit une longue collaboration et une grande complicité : Que la fête commence, le Juge et l'Assassin, Coup de torchon et

la Vie et rien d'autre pour lequel Philippe Noiret reçoit son second César du meilleur acteur, en 1990.

En 1984, Philippe Noiret tourne la trilogie à grand succès Les Ripoux,

de Claude Zidi  suivi de Ripoux contre ripoux, en 1990, puis de Ripoux 3 en 2003 aux côtés de Thierry Lhermitte et Grâce de Capitani,  Line Renaud et Régine. En 1996, il retrouve ses deux grands amis  Jean Rochefort (avec lequel il partage la même passion du cheval) et  Jean-Pierre  dans Les Grands Ducs, de Patrice Leconte. En 1997, il effectue un retour remarqué au théâtre dans Les Côtelettes, de Bertand Blier. Jugée sévèrement par la critique la pièce est un succès. S'en suivent L'Homme du hasard de Yasmina Reza, en 2001,

 

Les Contemplations, en 2002 (seul en scène il se livre à la lecture de textes de Victor Hugo), Love letters de A.R.Gurney avec Anouck Aimée, en 2005.

 

Fidèle en amitié et en amour, Philippe Noiret a été marié pendant 44 ans à la comédienne Monique Chaumette. Ils ont eu une fille, Frédérique Noiret qui deviendra assistante de direction de tournage et scénariste.

Je m’aperçois que je n’en ai vu que 16   hohohohoho !!!!!!!!!!!!!!!!!

Filmographie :
2007 : Trois Amis, de Michel Boujenah
2005 : Edy, de Stéphan Guérin-Tillié
2003 : Ripoux 3, de Claude Zidi
2003 : Le Chien, le général et les oiseaux, de Francis Nielsen
2003 : Père et fils, de Michel Boujenah
2003 : Les Côtelettes, de Bertrand Blier
2001 : Un honnête commerçant, de Philippe Blasband
2000 : Le Pique-nique de Lulu Kreutz, de Didier Martiny
1997 : La Vie silencieuse de Marianna Ucria, de Roberto Faenza
1997 : Soleil, de Roger Hanin
1997 : Les Palmes de M. Schutz, de Claude Pinoteau
1996 : Coeur de dragon, de Rob Cohen
1996 : Fantôme avec chauffeur, de Gérard Oury
1996 : Les Grands ducs, de Patrice Leconte
1995 : Les Milles, de Sebastien Grall
1995 : Le Roi de Paris, de Dominique Maillet
1994 : La Fille de d'Artagnan, de Bertrand Tavernier
1994 : Grosse fatigue, de Michel Blanc
1994 : Le Facteur, de Michael Radford
1993 : Tango, de Patrice Leconte
1992 : Max et Jérémie, de Claire Devers
1992 : Nous deux, de Henri Graziani
1991 : J'embrasse pas, de André Téchiné
1991 : Le Dimanche de préférence, de Francesco Barilli
1991 : Contre l'oubli, de Patrice Chéreau
1991 : Rossini ! Rossini !, de Mario Monicelli
1990 : Uranus, de Claude Berri
1990 : Ripoux contre ripoux, de Claude Zidi
1990 : Faux et usage de faux, de Laurent Heynemann
1989 : Nuovo cinema Paradiso, de Giuseppe Tornatore
1989 : Oublier Palerme, de Francesco Rosi
1989 : Le Retour des mousquetaires, de Richard Lester
1988 : Chouans !, de Philippe de Broca
1988 : Toscanini, de Franco Zeffirelli
1988 : La Vie et rien d'autre, de Bertrand Tavernier
1987 : Masques, de Claude Chabrol
1987 : Les lunettes d'or, de Giuliano Montaldo
1987 : L'homme qui plantait des arbres, de Frederic Back
1987 : Noyade interdite, de Pierre Granier-Deferre
1986 : Twist again à Moscou, de Jean-Marie Poiré
1986 : Pourvu que ce soit une fille, de Mario Monicelli
1986 : La Famille, de Ettore Scola
1986 : La femme secrète, de Sebastien Grall
1985 : Le quatrième pouvoir, de Serge Leroy
1985 : Les rois du gag, de Claude Zidi
1985 : L'été prochain, de Nadine Trintignant
1985 : Autour de minuit, de Bertrand Tavernier
1984 : Souvenirs, souvenirs, de Ariel Zeitoun
1984 : Les Ripoux, de Claude Zidi
1984 : Fort Saganne, de Alain Corneau
1984 : Qualcosa di biondo, de Maurizio Ponzi
1983 : Le Grand carnaval, de Alexandre Arcady
1983 : L'Africain, de Philippe de Broca
1983 : L'Ami de Vincent, de Pierre Granier-Deferre
1982 : L'Etoile du Nord, de Pierre Granier-Deferre
1981 : Coup de torchon, de Bertrand Tavernier
1981 : Trois frères, de Francesco Rosi
1981 : Il faut tuer Birgit Haas, de Laurent Heynemann
1980 : Pile ou face, de Robert Enrico
1980 : Une Semaine de vacances, de Bertrand Tavernier
1980 : On a volé la cuisse de Jupiter, de Philippe de Broca
1979 : Rue du Pied de Grue, de Jean-Jacques Grand-Jouan
1978 : Une Femme à sa fenêtre, de Pierre Granier-Deferre
1978 : Tendre poulet, de Philippe de Broca
1978 : Le Témoin, de Jean-Pierre Mocky
1978 : Deux bonnes pâtes, de Sergio Citti
1978 : La Grande cuisine, de Ted Kotcheff
1977 : Un Taxi mauve, de Yves Boisset
1977 : La Barricade du point du jour, de René Richon
1976 : Monsieur Albert, de Jacques Renard
1976 : Le Juge et l'Assassin, de Bertrand Tavernier
1976 : Le désert des Tartares, de Valerio Zurlini
1975 : Le vieux fusil, de Robert Enrico
1975 : Que la fête commence, de Bertrand Tavernier
1975 : Mes chers amis, de Mario Monicelli
1974 : L'Horloger de Saint-Paul, de Bertrand Tavernier
1974 : Le Jeu avec le feu, de Alain Robbe-Grillet
1974 : Le secret, de Robert Enrico
1973 : Le serpent, de Henri Verneuil
1973 : La grande bouffe, de Marco Ferreri
1973 : Les gaspards, de Pierre Tchernia
1973 : Touche pas à la femme blanche, de Marco Ferreri
1972 : L'Attentat, de Yves Boisset
1972 : Poil de Carotte, de Henri Graziani
1971 : La mandarine, de Edouard Molinaro
1971 : La vieille fille, de Jean-Pierre Blanc
1971 : La guerre de Murphy, de Peter Yates
1971 : Les aveux les plus doux, de Edouard Molinaro
1971 : Le temps d'aimer, de Christopher Miles
1969 : Mister Freedom, de William Klein
1969 : Clerambard, de Yves Robert
1969 : L'étau, de Alfred Hitchcock
1969 : Justine, de George Cukor
1969 : Les Caprices de Marie, de Philippe de Broca
1967 : Alexandre le Bienheureux, de Yves Robert
1967 : L'une et l'autre, de René Allio
1967 : Sept fois Femme, de Vittorio De Sica
1967 : La nuit des généraux, de Anatole Litvak
1966 : Le Voyage du père, de Denys de La Patellière
1966 : Tendre voyou, de Jean Becker
1966 : La Vie de château, de Jean-Paul Rappeneau
1966 : Qui êtes-vous Polly Maggoo ?, de William Klein
1966 : Les Sultans, de Jean Delannoy
1965 : Lady L, de Peter Ustinov
1964 : Les Copains, de Yves Robert
1964 : Cyrano et d'Artagnan, de Abel Gance
1964 : Les Amoureux du France, de Pierre Grimblat
1964 : Monsieur, de Jean-Paul Le Chanois
1963 : Clémentine chérie, de Pierre Chevalier
1963 : La Porteuse de pain, de Maurice Cloche
1962 : Le crime ne paie pas, de Gérard Oury
1962 : Balade pour un voyou, de Jean-Claude Bonnardot
1962 : Thérèse Desqueyroux, de Georges Franju
1961 : Le Capitaine Fracasse, de Pierre Gaspard-Huit
1961 : Les Amours célèbres, de Michel Boisrond
1961 : Tout l'or du monde, de René Clair
1961 : Le Rendez-vous, de Jean Delannoy
1960 : Zazie dans le métro, de Louis Malle
1960 : Ravissante, de Robert Lamoureux
1954 : La Pointe courte, de Agnès Varda
1952 : L'Agence matrimoniale, de Jean-Paul Le Chanois

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Soledad 15/10/2010 22:54



Recoucou, pour venir te dire que moi aussi j'ai beaucoup aimé et admiré cet artiste à la voix si remarquable. Je l'ai bien aimé dans Alexandre le bienheureux avec son chien, mais aussi que
d'émotion dans Cinéma Paradiso ! Il avait vraiment l'allure d'un grand, resté simple tout de même et l'on voit à travers sa vie amoureuse qu'il est resté marié 44 ans avec la même femme, c'est
super cette fidélité dans cette profession. Bisous ma belle



Bruno 15/10/2010 06:51



Un grand monsieur à la filmographie extraordinaire ! Bon vendredi.



joye 15/10/2010 01:24



Mon amooooooooooooooour !  Les Ripoux, ll Postino, Le Chien bleu...ah oui, mon amooooooooooooour, qu'est-ce que j'aimais cet homme doudou !  ♥ ♥ ♥


Merci beaucoupissime, Dany !!!



fruito 14/10/2010 14:51



bonjour Dany,super Philippe Noiret,bon am,ici c'est gris souris bisous fruito



fanfan 14/10/2010 14:22



J'aime bien cet acteur ; je n'ai pas vu beaucoup de ses films moi non plus!Le vieux fusil est un de mes préférés!


Le soleil est revnu ici aussi ; cela fait du bien, bisous



Mon Blog

  • : Le blog de isdael
  • Le blog de isdael
  • : Découvertes de sites originaux reportages sur ma région, et les autres, les traditions, mes poèmes , très hétéroclites ,
  • Contact

Profil

  • isdael
  • Cool, j'aime mon fils, la lecture, la danse médiévale, mon ordi grand ami ; les policiers, j'aime écrire par dessus tout  composer des poèmes ; je suis tolérante, à l'écoute,  je ne supporte pas la méchanceté , le mensonge ,
  • Cool, j'aime mon fils, la lecture, la danse médiévale, mon ordi grand ami ; les policiers, j'aime écrire par dessus tout composer des poèmes ; je suis tolérante, à l'écoute, je ne supporte pas la méchanceté , le mensonge ,

Ma region

 

            BIENVENUE

 

Bienvenue dans mon royaume

Il est ouvert jour et nuit

Entrez et sentez ces doux aromes ! 

N'oubliez pas de cueillir quelques fruits

Vers,pensées,sont pour le coeur un baume

Et merveille,chez les aminautes,tout est gratuit

Nous n'avons pas de majordome

Uniquement d'un clic,une amie,qui vous conduit

Entre ces murs,que le virtuel embaume

                  Bisous Dany 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Ceret,le Pont du Diable

3402787

Archives

La Cascade

photo021qt9

Ceret toujours

pt26317

Petite précision

 

Toutes les images de ce blog ne sont pas personnelles.

Certaines photos ont été empruntées sur Internet et sur le site Flickr.

Si une photo vous appartient, n’hésitez pas à me laisser un message et je l’enlèverai.

Merci de votre compréhension!

 

 

Musique